CORSO FLEURI ET NUIT DES VEDETTES

Sainte-Agathe-la-Bouteresse, comme bon nombre de petites communes, ne possédait pas de salle des fêtes ; la construire semblait chose impossible sur le budget communal, au maximum 15 % de subvention pouvait être attribué.

Kermesse et Corso fleuri

Comment financer les travaux ? L’idée d’une kermesse fut retenue. Un comité des fêtes fut constitué et d’année en année, kermesse et corso fleuri se développèrent.
Du plus petit au plus grand, la population de Ste-Agathe-la-bouteresse a travaillé d’arrache-pied, bénévolement, pour assurer le succès du corso.
En moyenne 7 chars, remorque agricole traînée par un tracteur ; les chars fleuris, chefs-d’oeuvre d’une esthétique certaine, demandaient un travail de titan. Il fallait confectionner des milliers de fleurs en papier, créer des squelettes, c’est à dire des carcasses en carton sur lesquelles on épingle une à une les petites fleurs.
Ces réalisations demandaient des journées d’effort ; 40 à 50 000 fleurs par char.
Par la suite le corso fut abandonné, et la Nuit des Vedettes prit le relais.

La Nuit des Vedettes

La Nuit des Vedettes prit le relais et tous les ans, on planta le chapiteau. Gros travail de force. Dix toiles de tente de 500 kgs chacune ont été hissées au sommet des quatre mâts de 12 mètres de haut par une vingtaine d’hommes de Ste-Agathe-la-Bouteresse sous la direction d’un seul technicien. Le président et le vice-président se sont dans ce délicat travail montrés de parfaits spécialistes de la masse et du maillet.

On vit défiler les plus grandes vedettes de la chanson française : Claude FRANÇOIS et Achille ZAVATTA (1963), Annie CORDY, les SURFS et John WILLIAM (1964), Hugues AUFRAY, Maria CANDIDO et Michèle TORR (1965), Mireille MATHIEU et Pierre PERRET (1966), Enrico MACIAS, LINE et WILLY (1967), Sacha DISTEL et Georgette PLANA (1969), Rika ZARAÏ et THE MARTIN CIRCUS (1970), Thierry LE LURON et Gilles MARCHAL (1971), Jacques MARTIN et Patrick TOPALOFF (1972), Sophie DAREL (1973).

Un somme de 3 millions d’anciens francs a été prélevée sur les bénéfices et versée au profit du fonds de recherche sur le cancer, centre Léon BÉRARD de LYON.

Les bénéfices réalisés au cours de ces fêtes et l’aide bénévole apportée par de nombreux volontaires aux corvées permirent la construction de la salle des fêtes. Pendant de longs mois, des équipes se succédèrent sur les lieux, au bourg de Ste-Agathe.
Le terrain agricole ayant été acheté par la commune, à prix élevé, à la suite de nombreuses tractations avec l’obligation de construire aux frais de l’acheteur un mur plein séparant la parcelle de celle restant au vendeur. La construction et l’aménagement de la salle des fêtes se réalisa grâce au bénévolat et au dévouement de tous.
Le comité des fêtes, contrat rempli, a remis le bâtiment à la commune de Sainte-Agathe-la-Bouteresse et mis fin à son activité.

Téléphone

Fixe : 04 77 97 41 93 / Fax : 04 77 97 56 21


EMAIL

mairie@ste-agathe-la-bouteresse.fr

Horaires

lundi de 8h30 à 11h30

mardi de 8h30 à 18h

mercredi de 8h30 à 11h30

jeudi de 14h à 18h

vendredi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30